Abstrait ≠ Concret

≠ Une actualité originale. Mais pas seulement…

Abstrait ≠ Concret header image 2

LES PUBLICITES D’AMERICAN APPAREL POUSSENT AU CRIME

décembre 17th, 2008 · 74 Commentaires · Société

J’ai toujours pris un certain plaisir sur les chiottes un peu crado d’un appartement parisien en particulier. Non pas parce que le truc qui sert de cuvette n’est plus fixé à rien et se balade au rythme du mouvement des fesses ni parce que l’endroit a tout d’un toilette de boite de nuit qui ne ferme pas parce que le loquet est pété. Non, ça m’a toujours paru cool de squatter et flotter quelques minutes, sans me poser de question, parce que dans les chiottes en question, il y a toujours quelques numéros de Vice France qui traînent par terre entre deux bandelettes de pq. J’ai toujours pensé que feuilleter Vice aux toilettes  avait le mérite de me changer de ces parties endiablées de solitaire sur mon portable, voire de la lecture d’un de ces Maximal qui traînaient toujours sur le sol de l’une des salles de bain de l’appart de la Jia Shan Lu à Shanghaï, quelque part entre la base du trône et la porte de droite du placard du lavabo. Mais plus encore que la lecture des pages du magazine, ce sont assez vite les quatrièmes de couverture qui ont commencé à retenir toute mon attention.

En fait, je ne sais pas si le contrat publicitaire tient encore, mais toujours est-il que sur tous ces numéros de Vice qui traînent dans le chiotte à la cuvette jaune,  c’est toujours une publicité d’American Apparel qui trône sur la couverture arrière du magazine. Pour ceux qui débarqueraient, American Apparel est une marque californienne qui vend des vêtements uniformes. Pas de marque visible, mis à part sur l’étiquette et une affection toute particulière pour le mono couleur et les matière synthétiques. Leur créneau en gros, c’est t’achète un tee-shirt tout blanc aussi pourri qu’un tee-shirt Tex chez Carrouf’ mais comme les boutiques sont bien placées, les vendeurs sont stylés et qu’en plus il règne une espèce d’harmonie colorique dans la boutique, tu te fais enculer et tu le paies trois fois plus chers mais t’es fashion et ça, ça n’as pas de prix, tu le sais bien. D’un autre côté, le mec qui s’est déjà fait couillonné que je suis se dit que bien entendu, il y a une vraie valeur ajoutée sur quelques produits et la qualité n’est pas forcément aussi pérave que chez Kiabi. On se rassure comme on peut.

Mais comme vous l’avez sans doute compris, American Apparel, avant toute chose, c’est CONCEPT. Or, comme c’est le cas pour tout truc dit « CONCEPT » dans notre société de consommateurs maso-dégénérés et foutrement aliénés, on se doute bien qu’au service marketing-communiciation d’American Apparel, ça bosse sévère. Et c’est là que des créa ont eu une idée géniale, qui ne fait pas forcément vendre plus de cames mais qui a au moins le mérite d’exciter le chaland, j’ai nommé « La meuf pas vraiment adolescente avec un relent d’adolescence malgré tout, qui est tout simplement méga-bonne mais pas forcément hyper belle à en tomber, ce qui la rend encore plus excitante en fait en raison de cette fausse impression d’accessibilité qu’elle laisse à tous les crevards qui scotcheront cette pub« . Ouais rien que ça. Le service marketing d’American Apparel, ou l’agence qui lui fait ses campagnes de publicité, aura donc su trouver la formule magique capable de faire penser à n’importe quel mec du monde, aux chiottes ou non, « Incontestablement, tout de suite maintenant, je tromperais ma meuf avec cette nana sur la photo. » Or si je suis le genre de type assez peu réceptif à la publicité en temps normal, je dois bien reconnaître que je suis tombé dans le panneau comme vous. Je vous propose donc simplement de contempler quelques photos pendant que je pars me branler et je mets simplement au défi n’importe quel être humain sexuellement attiré par les femmes de me soutenir que les publicités d’American Apparel ne l’excitent pas. Je vous exhorte également à continuer d’acheter chez American Apparel pour que la crise ne provoque pas de coupes dans le budget com de l’entreprise, ce qui serait alors simplement le plus gros drame de l’histoire de la publicité.

J’invite évidemment tout Model d’American Apparel à me contacter ici, particulièrement si tu es la jeune fille ci -dessous.

ENVOYER CET ARTICLE PAR EMAIL ENVOYER CET ARTICLE PAR EMAIL

Tags: ·····

74 réponses pour le moment !? ↓

  • 1 daivd // déc 17, 2008 at 14:17

    summer’s coming and so did I

    mais ou sont les mouchoirs?

  • 2 david // déc 17, 2008 at 14:40

    apparemment American Apparel va bien

    http://www.journaldunet.com/ebusiness/commerce/classement/les-10-sites-marchands-americains-qui-grossissent-le-plus-vite/9-american-apparel.shtml

  • 3 Tann // déc 17, 2008 at 15:29

    Hmmm, je crois voir de quels WC parisiens il s’agit…

  • 4 Loïc H. Rechi // déc 17, 2008 at 15:41

    david > Bon nouvelle, on va pouvoir continuer à saloper du mouchoir.

    Tann > je crois que tu es le vrai mec!

  • 5 Forgasm // déc 17, 2008 at 16:44

    c’est un plaisir de te lire, mec.

  • 6 Loïc H. Rechi // déc 17, 2008 at 17:26

    Forgasm > Thanks Dude!

  • 7 dubar // déc 17, 2008 at 21:51

    lauren phoenix, sur la premiere tof. ce nom m’evoqua qqchose:

    Elle a depuis participé à près de 300 films, et a aussi travaillé pour quelques sites internet. Ses prestations s’inscrivent dans le style gonzo où la performance prime sur un quelconque scénario. Elle fait sa spécialité de la sodomie et des doubles pénétrations.
    En 2006 elle pose pour une publicité de la marque de vêtements American Apparel, de Dov Charney avec qui elle est amie.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Lauren_Phoenix

  • 8 Alex // déc 18, 2008 at 0:14

    Ah Yeah !
    Attention Monsieur, La blancheporte là haut, c’est bien aussi !

  • 9 Alex // déc 18, 2008 at 0:15

    mais c’est déjà parti…

  • 10 Mariam // déc 18, 2008 at 0:59

    Ah les mecs!!!
    A Paris, je ne connaissais pas American Apparel et je dois avouer que c’est une des choses dont j’aurais pu me passer (y a ça et la cuisine anglaise dans son ensemble, sauf sausages and mash parce que ça déchire!!!)
    J’ai demandé leur avis à plusieurs mecs habitant à Londres ou seulement de passage, et j’ai toujours eu la même réponse, en gros, je m’en fous qu’elle est l’air d’avoir 16 ans, ce qui compte c’est qu’elle est bonne et presque à poil.
    Il faut dire que le « hard candy » (c’est comme ça qu’on appelle les pubères « appétissantes ») c’est à la mode depuis quelques années au point que Madonna, qui avait déjà quitté la puberté quand je suis née, en a fait le titre de son album.
    Moi j’avoue que ça m’écoeure juste.

  • 11 david // déc 18, 2008 at 11:08

    Ah! je préfère largement l’expression british. Aux Etats Unis on dit pas Hard Candy, on appelle ça du Jail Bait
    (= apat de prison)

  • 12 Slamolo // déc 18, 2008 at 12:25

    Oh oui, Jail bait !

    J’aime cet article, je sais pas pourquoi. Le mélange entre sperme et chiottes peut-être, je sais pas.

    Et le fait que ça écoeure Mariam !
    (ouais ça va, je rigole hein…)

    Y’en a qui sont plus ou moins bien faites, les photos. Mais globalement, c’est vrai que ça a un certain style, on dira.

  • 13 Vinjo // déc 18, 2008 at 13:21

    Très bel hommage aux pubs AA. J’en ai les doigts qui collent d’émotion.

  • 14 celineceline // déc 18, 2008 at 17:25

    un post de mec, loic, ca te fait toujours plaisir, hein mec ! hein ?
    et 13 commentaires de « branleur » ? (non c’est pas une insulte, c’est bien de ça qu’on parle non ?)
    abs’con’ tente encore la provoc, et ça marche.

    pour info, et parce que j’ai toujours un truc à rajouter (on se refait pas) :
    american apparel, c’est cher parceque c’est LA seule marque américaine qui est totalement produite aux USA, et donc pas délocalisée pour employer des Gosses d’ailleurs, en plus, et c’est important: c’est LA seule marque qui propose à ses employés une couverture sociale ; et c’est juste énorme pour des ricains !!!!! bref, du développement durable version USA.
    Ce qui accroche aussi dans cette marque, c’est les couleurs (de vrai coloristes y travaillent, quand tu prends un t-shirt jaune, t’as le choix entre 15 jaunes différents). et il n’y a rien d’inscrit, pas de dessin, pas de logo… no logo ! (trop hype le truc)… sache que toutes les danseuses s’achètent leurs fringues la-bas… et si tu vois des leggings partout, c’est un peu de leur faute.
    autre chose, le coté unisexe qui marche fort…
    MAIS L’INFO QUI VA TE PLAIRE : c’est qu’au tout début, c’était les vendeuses elles-mêmes qui posaient pour les pubs (t’as vu, tu kiffes là !!)
    quant à la blonde de la photo, lauren phoenix, c’est juste une actrice porno, donc t’es un peu comme tous les mecs, tu la sens même en photo ! bravo… t’as gagné le droit de rejouer à colle les pages et retient la marque… la faute à Terry Richardson

  • 15 Loïc H. Rechi // déc 18, 2008 at 17:47

    Dubar > j’ai toujours été bluffé par ta connaissance en matière de porno ma poule… Bien vu en tout cas, ça donne encore un peu plus de saveur à ce post.

    Alex > La Blancheporte???

    Mariam > Ouais je crois que c’est vraiment un truc de mec et en plus j’ai pas l’impression que ça s’arrange avec le temps…

    david > Appat de prison, c’est vraiment mignon. On m’a aussi parlé de Girl Next Door quant à l’histoire de physique un peu banal…

    Slamolo > Un peu de subversion à deux balles ne fait pas de mal ;)

    Vinjo > Un point mouchoir pour toi!

    celineceline > Ouais je dois bien le reconnaitre, un bon gros post de mec qui vient des trippes, y’a que ça de vrai… Et franchement te prive pas de commenter c’est toujours un plaisir et c’est très complet… et d’ailleurs j’étais pas allé verifié mais ça ne m’étonne pas que Terry Richardson soit l’auteur de quelques unes des photos, c’est tout à fait l’esprit.
    Pour els petites vendeuse, évidemment, le mythe de la vendeuse, ça mériterait presque un autre post bien masculin tiens…

  • 16 Alex // déc 18, 2008 at 23:20

    la blancheporte : une méchante pub et un bon dérapage libéral dans l’axe de ton billet mais en moins fun (de la jeune femme un peu moins poseuse mais avec la robe de ma grand-mère)
    Alors ça branche moins hein !

  • 17 Jaguie // déc 19, 2008 at 3:37

    Génial le billet,

    J’avoue je suis amoureux de la poulette !

    Mais bon,
    http://en.wikipedia.org/wiki/Lauren_Phoenix

    Voilà !

    Bonne journée à tous !

  • 18 Simon // déc 21, 2008 at 13:53

    lauren phoenix, grosse grosse chaleur, elle me rappelle mon ex (dans les tof au plumard)… le jeu de mot est énorme aussi…

  • 19 kwyxz // déc 23, 2008 at 16:28

    Iirc le boss d’American Apparel a pour habitude de faire poser ses potes/copines et ses employé(e)s pour les campagnes de pub. Parce que ça coute moins cher et que c’est beaucoup plus « naturel » (ce qui est le positionnement d’AA) qu’engager des mannequins.

  • 20 Sim // déc 24, 2008 at 11:00

    Etrangement, je te vois plus ecouter Sebastien Tellier avec un t-shirt V American Apparel qu’avec un t-shirt « TEX de Carrouf » Chalalouf4Ever

    Par contre, pour la photo tryptique avec Lauren Phoenix, ils semblent s’être inspiré d’un concept que j’avais découvert dans un article de tecknikart: « Beautiful Agony ». Il s’agit d’un site sur lequel les gens peuvent poster des photos et des videos de leur tronche pendant qu’ils jouissent. Très artistique et franchement bandant…

    http://beautifulagony.com/public/main.php

  • 21 Alice // jan 12, 2009 at 15:25

    Finalement, quelle différence entre les types qui voilent les femmes de la tête au pied et ceux qui font l’apologie du porno ou presque porno?

    Une différence de conséquences, mais pas de différence de cause.

    C’est drôle, on a l’habitude de s’en prendre plein la gueule, d’encaisser les « tu t’entraînes » quand on mange un mars dans les foyers d’écoles d’ingénieurs, de s’entraîner à gagner les concours de rétention de Guinness, de sourire à n’importe quelle connerie pour pas passer pour une coincée et à connaître les blagues les plus crad pour être respectées…
    et puis on tombe sur un post comme ça, d’un bloggueur qu’on aime bien, et putain, ça fait toujours autant de peine.

    Que vous soyez comme ça je veux bien, ils nous arrivent même de vous aider à y survivre, mais êtes-vous vraiment obligés de vous en réjouir et d’en être fiers?

  • 22 david // jan 12, 2009 at 15:38

    la différence entre les types qui violent les femmes de la tête au pied et ceux qui font l’apologie du porno?

    ben, la même différence qu’il existe entre les types qui tuent des mecs et ceux qui font l’apologie des films d’action américains.

    Je m’en vais insulter le webmaster de jamesbond.com

  • 23 Loïc H. Rechi // jan 12, 2009 at 19:48

    Alice > Je trouve l’association des deux idées assez farfelue. Cela dit, ne vois pas en moi ce que je ne suis pas parce que je ne suis aucunement ton bougre machiste d’école d’ingénieurs avec ses blagues graveleuses et tout le toutim. Ce post c’est un mélange de fantasme masculin assumé et de second degré. Je ne vais pas commencer à faire du politiquement correct, pour ne pas froisser les sensibilités de chacun. Cela dit, ça m’attriste sincèrement de te faire de la peine pour un truc pareil. Mais je n’ai rien d’un enturbanneur de femmes. Je suis juste un branleur.

  • 24 Sim // jan 13, 2009 at 15:33

    et je vois pas le problème de trouver des femmes désirables…

  • 25 jaguie // jan 14, 2009 at 3:06

    @Alice , toutes des catins en école d’ingé ;) [ha ha ha]

    @Loïc, viens encore de relire ton billet, ton style c’est aussi de la masturbation intellectuelle en quelques sorte. J’adore!

  • 26 taradict 4 KDBZ // jan 29, 2009 at 15:28

    un petit lien vers votre article sur mon blog !

    http://www.kdbuzz.com/index.php?2009/01/29/319-faut-il-avoir-une-pub-american-apparel-pour-rendre-son-blog-hype-et-attirer-du-monde

  • 27 Slamolo // jan 29, 2009 at 16:12

    Ouais parlant de lien, Loïc, t’as dû voir l’article de Pingoo à propos d’American Apparel, et le lien vers cet article-même dès le premier commentaire =)

  • 28 Loïc H. Rechi // jan 29, 2009 at 16:41

    taradict > thanks!

    Slamolo > oui j’ai vu, c’est tombé à merveille et ça m’a drivé une bonne cinquantaine de visites. =)

  • 29 nico // fév 2, 2009 at 18:20

    des fois AA ils deconnent aussi > http://www.rebirthcom.com/files/Image/americanapparel1.jpg

  • 30 Loïc H. Rechi // fév 2, 2009 at 18:23

    nico > AH sale!

  • 31 Slamolo // fév 2, 2009 at 18:29

    …=)))

  • 32 V......E // fév 5, 2009 at 23:04

    Bon, alors je voudrais représenter autrement les filles, ici!

    Je trouve le concept des publicités d’AA tout à fait innofensif. Elles sont destinées à un public cible féminin, alors pourquoi pas des femmes portant leurs vêtements, même si ce n’était qu’une pièce à la fois? C’est connu que de mettre l’emphase sur un objet le rend plus accessible à l’oeil humain innondé d’images. Et si les hommes voient et aiment aussi, tant mieux. Je ne comprend pas pourquoi on se scandalise de cette image d’une fille jeune et accessoirement jolie, puisqu’il sagit de la clientèle visée par la marque. De plus, la provocation sexuelle que les « gens attirés par les femmes » voient dans ces images, ils la ressentent aussi devant n’importe quelle fille à leur portée qui joue un peu de ses atraits.
    Et puis je ne vis pas dans le même pays que vous (et c’est peut-être parce que je viens de la même province que Dov Charney), mais il me semble en voir des tas d’annonces montrant des femmes peu vêtues mais celles-ci dans l’intention de vendre autre chose que des vêtements, ce que je trouve encore plus incongru. Quant à la jeunesse, regardez ça:

    http://medias.lepost.fr/ill/2008/05/07/h-20-1190094-1210141886.jpg

    http://monsieurf.typepad.com/photos/uncategorized/nolita.jpg

    L’air adolescent des pubs d’AA? Parce que leur face n’est pas barbouillé? Ce n’est pas parce que le visage est maquillé qu’il est plus âgé, de toute façon, on le voit bien.

    Ce qui choque dans les pubs d’AA c’est la facture, le manque de léché? Alors, ce serait plus acceptable de voir des squelettes aux seins refaits, au teint impeccable retouché sur photoshop nous vendre des vêtements ou n’importe quoi? Même les gars ne les regarderaient plus, ces publicités.
    Et utiliser le sexe pour vendre, c’est pas nouveau, au moins lorsque c’est pour des vêtements on sait qu’on comble véritablement un besoin.

    Vous savez, les filles, si j’avais vu des publicités pareilles et su que de telles femmes pouvaient attirer les hommes lorsque j’avais 14 ans j’aurais peut-être pas cru aussi longtemps que j’étais laide et grosse. J’aurais pas cru que c’était mal de me toucher ou de l’être, mal de me trouver bien, de vouloir séduire et tout. J’aurais pas cru que tous les hommes aiment les dessous affriolants plus que le corps dessous. J’aurais peut-être pensé qu’un jour je serais bien dans ma peau.
    Mais, bon! On est féministe ou on l’est pas et je le suis pas.

  • 33 Slamolo // fév 6, 2009 at 8:24

    Réaction 1 : Oulà.

    Réaction 2 : Je n’aime pas vraiment lorsque l’on tente de défendre quoique ce soit en tentant des comparaisons. Les démonstrations absolue sont bien plus efficaces – juste de vraies démonstrations.
    L’objet « pub d’AA » ne fait rien, c’est un objet enfin. C’est ce qu’il y a dans ton oeil qui lui fait faire des trucs. Donc ça, c’est fait. Pareil pour le porno, merci.
    Ceuuuuupendant, on ne vit pas dans un monde abstrait, nous sommes humains, infiniment complexes. Alors le truc que j’ai dans ma tête, mon éducation, mon histoire personnelle, ça fait que bon, c’est pas toujours fun pour moi. Deuuuu plus, l’objet « pub d’AA » est conçu par des mecs qui sont censés connaître mes réactions face à leur production, ça a quand même comme but principal de faire acheter AA, bien qu’il y ait des effets disons satellites (c’est joli, c’est bandant, c’est fun, c’est choquant – je vous le refait pas, ça joue avec ce que j’ai en moi, tout ça), qui participent également au but principal, mais comme pas que, ben c’est sympathique, disons. Voir quelque chose qui nous fait réagir, d’une façon ou d’une autre, participe à compléter ce puzzle géant de ce qui fait la personnalité d’un individu – soi – et peut-être y trouvons-nous les fameux territoires de l’histoire personnelle, de l’éducation, de la culture, de l’histoire collective, tout ça.
    Alors, entre gens légers, on s’amuse de ce post, qui est clairement (j’ai envie de dire, oui) « un mélange de fantasme masculin assumé et de second degré. » Mais il ne faut pas blâmer ceux que ça n’amuse pas, c’est blessant. Les gens ne défendent pas leur avis rien que pour vous faire chier avec « ta putain de morale judéo-chrétienne ! On est au XXIe siècle bordel ! », vous avez compris mon propos bien-sûr, c’est parce qu’ils le pensent, qu’ils y croient en quelque sorte. Je suis dans le lot, y’a pas de souci.
    Pour finir, on peut me dire féministe, indépendamment du fait d’être moi-même de genre féminin. Ça ne consiste qu’à vouloir l’égalité entre hommes et femmes, ni plus ni moins.

    (ce billet commence à être bien fourni en commentaires – je n’y aurai sûrement jamais ajouté aucun autre si j’étais bien réveillée. Bon, dodo…)

  • 34 Nao // fév 6, 2009 at 10:38

    Pour touts ceux et celles qui en veulent encore, voici une série de 30 publicités AA :

    http://www.bestweekever.tv/2008/08/28/the-30-porniest-american-apparel-ads/

    merci pour cet article émoustillant

  • 35 Jacques daniel // fév 7, 2009 at 19:45

    kwyxz is right
    ca parle du star system la
    le business amap c’est le coté branché, trendy, arty parfois cultivé, mais surtout ses vendeuses au formes génereuses et au sourire angélique, parfois cynique.
    … et je suis pas sur qu’elles soit payées les vendeuses qui posent.
    shame

    pour la précision VICE a toujours un contrat avec american apparel, en tout cas pour Vice UK, la seule page intéressante de ce tissue de conneries, rédigé par des jerks, des nerds, des pervers/frustrés et des ex-junkies pedophiles qui pensent que leur cerveau supportera encore longtemps les 20g de speed/coke quotidien sans parler des trips acid, dmt, pcp, md du week-end.

    Par ailleur, j’ai beaucoup de mal a comprendre les réactions de la gente féminine suite a ce post.
    J’apprécie grandement la qualité esthetique de certaines de ces publicités et n’y vois la aucune raison de s’offusquer.
    (Ya bien des gens qui se branlent sur des poneys, et pourtant ca t’a pas empecher d’inscrire ta fille a l’equitation, swim?)

  • 36 Alice // fév 19, 2009 at 20:57

    >Par ailleur, j’ai beaucoup de mal a comprendre les réactions de la gente féminine suite a ce post.

    Ça ne m’étonne pas franchement.
    Disons que c’est un rapport à la consommation (à lier au post sur les classes moyennes, par exemple).

  • 37 ABSTRAIT ≠ CONCRET, L’AN 1: DE LA STAT ET UN NOUVEAU BANNER // fév 23, 2009 at 11:03

    [...] 6. Les publicités d’American Apparel poussent au crime [...]

  • 38 radoosh // fév 25, 2009 at 17:45

    sublime!

  • 39 igwane // mar 9, 2009 at 11:59

    il fraudais que je présente qu’elle une de mes ex a american apparel

  • 40 bernard // mar 12, 2009 at 9:41

    wow les chaudasses!!!!!!!!!!!!

  • 41 steve // mar 23, 2009 at 20:03

    j’adore ;)
    je découvre ton journal et c’est un plaisir de te lire…j’ai comme l’impression de le vivre ton article !
    see U

  • 42 Scalino // mai 12, 2009 at 10:55

    bon, j’ai aussi des Vice qui trainent dans mes chiottes, comme quoi… En tout cas, j’avais entendu une histoire encore plus croustillante à propos de ces pubs, je ne sais pas si vous l’avez déjà dit dans les précédents commentaires mais je n’ai pas l’impression. A ce qu’il paraît le patron faisait en effet poser les vendeuses de la boutique pour des pubs, mais après les avoir sauté… On voit d’ailleurs que c’est toujours dans un univers type chambre, voire sur le lit qu’elles sont « prises » en photo. Légende ou fausse rumeur, ces pubs ne manquent pas d’attirer l’attention, et sont une bouffée d’air frais par rapport à tout le porno chic qu’on a récemment connu !

  • 43 ThirdMonkey // juin 3, 2009 at 4:55

    Ah Abstrait-Concret, j’inaugure mon premier com’ avec l’article qui m’a tapé dans l’oeil le premier. Photos à contempler, corps à mater, images accrocheuses pour tout innocent vicieux (que je suis aussi?!).

    Que dire… Je ne sais pas encore si je t’aime ou te déteste mais lecture très agréable. Recette ou concept, ça reste miam.

    Bon allez, j’vais voir ce que t’as pondu de neuf.

    ThirdMonkey.

  • 44 Moustiket // juil 22, 2009 at 1:30

    Sincérement,le concept de cette marque est tout simplement « nul » à en chier! ( je comprends l’intérêt de regarder cette publicité le cul à ta chiotte!)
    Encore une fois, pour vendre un produit: faisons passer la femme pour objet sexuel!
    Mais attendez, c’est qui la cible de ces images: l’homme ou la femme? Ben voyons: « la femme »! Ah c’est clair pour vendre à la femme: MONTRTEZ-LUI UNE FOUFOUNE, ELLE SERA MEILLEURE ACHETEUSE!!! Allez LES FILLES, PLUS VOUS MONTREZ VOS FOUFOUNES,PLUS VOUS VENDREZ!

    ET le plus dans nos sociètés  » soi-disant » EVOLUEE, ce n’est plus le touché ou l’odeur de la FOUFOUNE QUI EXCITE sinon une simple image de la femme en bikini! ON COMPREND POURQUOI CERTAINS DES FRANCAIS ONT UN ATTRAIT AU PORT DU VOILE, moins on verra la forme de la foufoune de ma femme ou de ma fille, moins elles seront objet de ces prédateurs pervers et frustrés!

    Quelle tristesse pour ces occidentaux qui ne savent plus gérer leurs besognes sexuelles face à une simple vision de la femme.Comment faites-vous à la piscine?A la plage? Ou en plein Safari au KEnya (car là-bas certains ethnies ont la kekette et la netnette à l’air)!

    ALALALALLALAL

  • 45 Thomas // juil 23, 2009 at 3:50

    Moustiket a craqué son slip

  • 46 ParisComLight // juil 27, 2009 at 15:54

    La campagne est à chier… Quand d’autres font dans le Porno Chic, d’autres se cassent les dents à mon sens. :)

  • 47 chloe // août 20, 2009 at 0:33

    La raison pour laquelle ces filles sont canons sans être ouffissisme c’est parce qu’elles ne sont pas des models. L’esprit d’entreprise d’american apparel est le « bas les couilles »: le PDG bosse en calbar chaussette tong et toutes ses filles sont des employés

  • 48 petite jeanne // sept 7, 2009 at 13:10

    je pense que ce qui rend les nanas d’AA bandantes, c’est qu’elles sont super belles au naturel (elles sont pas maquillées, elles ont meme parfois la peau un peu luisante, y’a un vieux flash, elles ont pas l’air retouchées et je pense qu’elles le sont pas)… du coup ça rappelle les vieux magazines porno avec des nanas à poils qui n’ont pas une peau en plastique à force de passage de l’outil « blur » de photoshop. le petit côté photo amateur est kinky aussi. par contre je trouve que l’avant dernière (léchange de l’entre slip) est too much…

  • 49 Jen // sept 22, 2009 at 23:34

    Je pense que même un être non attiré de base par le sexe féminin peut rêver devant ces pubs… Je crois que c’est le quatrième ou cinquième article que je lis à ce sujet, mais c’est incontestablement le mieux écrit, celui où on se dit une fois le passage en gras entamé « mais oui, c’est EXACTEMENT ça » alors merci monsieur abstrait-concret. Je vais continuer de lire Vice aux toilettes moi aussi ;)

  • 50 Twitted by Harry_Tuttle // nov 18, 2009 at 15:41

    [...] This post was Twitted by Harry_Tuttle [...]

  • 51 Non // nov 23, 2009 at 19:43

    J’ai rarement lu un commentaire aussi ringard ParisComLight!
    Ces pubs sont vraiment bien vu et élégantes, et pas clichées…
    je sais que ce n’est pas un commentaire constructif :) mais je suis outré d’un tel jugement sur un travail comme ça, et généralement je n’aime que très rarement la « pub » bien qu’étant graphiste. bravo

  • 52 Non // nov 23, 2009 at 19:50

    ah oui et au fait, pour être quand même constructif, c’est justement un anti porno à mon sens (quand bien même le porno serait le MAL!!) cette campagne, la femme est ici montré et appréciée sans artifices, dans un « supposé » contexte réel, comme on pourrait apprécié de regarder sa propre copine, on ne va pas censurer les images ou l’on voient des femmes dévêtues c’est un faux débat, et cette approche bien que commerciale reste sensible et sincère.

  • 53 anotherwanker // jan 8, 2010 at 18:31

    J’adhère à l’article.
    Mais franchement, je trouve le principe de cette campagne publicitaire bien crado :
    - une dose de jailbait,
    - une dose de photo porno amateur ramené par un vicelard en vacances à Manilles, aux Barbades, à Milwaukie,etc. (biffer la mention inutile)
    - une dose de « ces salopes existent en vrai ; ce sont nos vendeuses ». Come visit us soon.

    N’empêche, pour reprendre un commentaire lu ailleurs à propos de « Summer’s coming » :
    « Oh, /Summer/… Now, I get it. »

    Et c’est très fort de donner à Lauren Phoenix, au vu de son parcours, un air de candeur virginale.

    Salopiaux de marketeux.

  • 54 Experiencing [le] Web » Allez, c’est vendredi c’est lookbook et c’est pour les filles | // jan 29, 2010 at 11:19

    [...] superbement developpé dans cet article d’abstrait≠concret qui date de 2008, mais peu se [re]lire avec plaisir et [...]

  • 55 La quête des plus belles fesses du monde | Tout ça, le magazine qui touche à tous // jan 29, 2010 at 21:41

    [...] Apparel exploite toujours le concept de montrer des mannequins « accessibles », du type « girl next door ».  Dans cette optique, la marque avait fait appel à des actrices [...]

  • 56 AAulagnier // fév 10, 2010 at 18:26

    La dernière innovation^^:
    http://entbth.blogspot.com/2010/02/bon-hier-jai-decouvert-avec-delices-ce.html

  • 57 Lily // mar 6, 2010 at 16:24

    Je suis tombée par hasard sur ton blog et je le trouve fascinant, plein de petites infos ! ^^
    Bonne continuation ;p

  • 58 Mother Fucker // avr 22, 2010 at 13:41

    En effet, grand fan du magazine VICE, a la vue des photos postées dans cet article, je me revois baver a la lecture du mag. Je confirme, pour ma part, qu’il est impossible de ne pas avoir cette sensation enivrante d’exication, avec une petite pensée tenace « Celle la je la dechirerais bien!!! »
    la page, la meuf ou les deux tiens!!! Grande classe tes articles, toutes catégories confondues! Bonne continuation.

  • 59 » ¨ ilys // mai 14, 2010 at 12:58

    [...] Mieux : http://www.abstrait-concret.com/2008/12/17/les-publicites-damerican-apparel-poussent-au-crime/ [...]

  • 60 Arthur // mai 24, 2010 at 18:50

    Je rejoins forgasm, article énorme ! Moi qui suis un fan d’écriture et de femmes, j’ai kiffé ^^

  • 61 Eric // juil 23, 2010 at 15:56

    Excellent !!!

  • 62 La quête des plus belles fesses du monde (29 janvier 2010) | Tout ça, le magazine qui touche à tous // juil 27, 2010 at 8:17

    [...] Apparel exploite toujours le concept de montrer des mannequins « accessibles », du type « girl next door ». Dans cette optique, la marque avait fait appel à des actrices porno [...]

  • 63 Woozak // fév 23, 2011 at 3:35

    Commentaire un peu tardif, mais je ne peux m’en empêcher.
    A toutes ces dames outrées et sois disant féministes.
    Les pubs d’AA ne sont en rien choquantes. Sauf peut être en admettant que ce soient toutes des actrices porno… et ensuite ?
    Il n’y a rien de plus vrai que ces photos ; rien de surfait (rien de porno, en gros) et des positions/attitudes plus mignonnes qu’autre chose, le naturel quoi, ne me dites pas le contraire. La réalité, c’est con hein ? Bien sur ça passe mieux en privé, entre 4 murs et après minimum 2 mois de blabla. Dans un magazine c’est moins bien vu. Mais, on ne le dira jamais assez, c’est parce que « c’est » la vérité (ou tout du moins, ça se veut l’être, et c’est plutôt bien fait) que c’est bandant pour ces messieurs. Et moi, (toute) jeune femme que je suis, je n’y vois rien de dégradant.
    Et je doute que les publicitaires de la marque n’aient pas un tantinet cherché à faire couler de l’encre à ce sujet, vous foncez toutes joyeusement dans le mur.
    Messieurs, régalez vous, c’est fait pour, et ça nous flatte plus qu’autre chose de toute manière.

    A part ça, super blog, de grosses marades en perspective… décidément, j’aime :)

  • 64 Yooosshe // fév 23, 2011 at 23:16

    Ma première réaction : OMG ! Mais… tu as pris les photos dans les toilettes avec ton portable ou bien ?

    Sinon, en tant que fille, j’avoue que ça ne fait pas grand chose : ce n’est pas vraiment choquant, certaines même sont plutôt jolies. Mais je ne comprends pas la logique marketing : pourquoi une pub qui veut vendre à des filles est destinée à être vue par des mecs ? Pour qu’ils disent : » Regarde chérie comme tu serais sexy comme ça » ?

  • 65 Samir Elhajjami // mar 14, 2011 at 22:33

    JE SUIS POUR LA DÉMOCRATISATION DE L’immortalité

  • 66 justin // juin 12, 2011 at 22:20

    pas mal de bla bla les gars pour une pub de si mauvais gout
    une shot avec tes fesses poilues ca te ferait jaser autant
    tu parles de double standard

  • 67 andre // juil 23, 2011 at 8:56

    je vou aime tous

  • 68 Chasmine // juil 29, 2011 at 16:27

    Articles like these put the consumer in the driver seat-very imrpotnat.

  • 69 Meli // mar 7, 2012 at 1:14

    Mouais, moi ça m’attire pas vraiment leurs pubs… ça vante des vêtements pour femme mais ça à l’air d’être essentiellement fait pour appâter les hommes -passe mon chemin- sinon, j’ai encore bien ri !

  • 70 aymen // mar 10, 2012 at 14:10

    hello sava

  • 71 LES PUBLICITES D’AMERICAN APPAREL POUSSENT AU CRIME LES PUBLICITES D’AMERICAN APPAREL http://www.abstrait-concret.com/2008/12/17/les-publicites-damerican-apparel-poussent-au-crime/ | Julien Ferla // avr 12, 2012 at 0:22

    [...] PUBLICITES D’AMERICAN APPAREL POUSSENT AU CRIME LES PUBLICITES D’AMERICAN APPAREL http://www.abstrait-concret.com/2008/12/17/les-publicites-damerican-apparel-poussent-au-crime/ Tags: internet social media Tweet /* */ /* */ /* */ © 2011 Julien Ferla [...]

  • 72 Faut-il acheter de vêtements American Apparel ? // juin 24, 2013 at 10:37

    [...] (la focalisation se fait sur les corps plutôt que sur le produit). Au passage, vous pouvez voir sur ce blog, que les consommateurs ne s’y trompent pas. En 2009, la marque avait été condamnée au [...]

  • 73 eric // juil 13, 2013 at 14:35

    j’ai envie de pleurer :)

  • 74 eric // juil 13, 2013 at 14:39

    j’ai envie de pleurer maintenant !

Ecrire un commentaire

Additional comments powered by BackType