Abstrait ≠ Concret

≠ Une actualité originale. Mais pas seulement…

Abstrait ≠ Concret header image 2

#11 – CLIP OF THE WEEK – JULIEN CLERC – CE N’EST RIEN

janvier 29th, 2009 · 15 Commentaires · Clip of the week

Cela faisait longtemps que je n’avais pas clippé of the week. Cette semaine, je chie sur l’électro, la hype et Jean Nipon aussi, et me fends de petit clin d’oeil à ta mère en tirant sur la corde de la nostalgie avec l’espoir non dissimulé de lui rouler une pelle dans la cuisine pendant que ton père est tranquillement installé les pattes sous la table en attedant son gigot et les fayots qui vont avec. Le subversif, c’est Julien Clerc. D’ailleurs ceci n’est pas un clip.

Au passage, lu sur Brain aujourd’hui, j’ai cru que j’allais vomir.

Brain: Depuis quelques mois, on entend pas mal les gens se plaindre de « la nuit parisienne », de son uniformisation, de son élitisme. Ça te semble justifié ?

Jean Nipon : Oui mais ça c’est Paris tout court, voire la France. Les gens sont hyper chiants. Et pourquoi ils sont chiants ? Parce qu’ils ne comprennent rien au pop. Le pop c’est pas seulement de la musique ou Andy Warhol, c’est prendre la vie d’une certaine manière et les Anglo-Saxons ont ça dans le sang. Tu vois, le côté on s’amuse et c’est pas grave. En France, tout est figé, ce qui prime c’est la littérature et c’est ça qui infiltre les autres réseaux culturels ; le cinéma par exemple : bavard, statique, gris, Polonais, et la musique aussi. Typiquement, la nouvelle scène française : traumatisée par Gainsbourg, donc texte, donc on se fait chier, tout ça. Et même dans le rap, parce que tu sais la France c’est le deuxième marché au monde, les mecs un peu frais et donc pop comme Booba ou TTC sont vraiment en minorité face à des merdes comme Sinik, tout ce côté gangsta « regarde ma cité, tu vois c’est gris ». Immonde ! Ghetto, Pologne, noir&blanc, rayures, dégueulasse quoi. Et donc voilà, en partant de là, faut pas s’étonner que les fêtes à Paris soient prise de tête. C’est un vrai constat. En plus à ça s’ajoute la crise…

Jean, première chose, je pense sincèrement que la Pologne te chie allégrement dans la bouche. Inutile de dire que tu ferais mieux de t’occuper du Régine et de ta musique plutôt que jouer les sociologues bourrés de boite de nuit à deux balles; ça nuie à ton image et ça te fout qui plus est d’office dans la catégorie des gens hyper-chiants que tu fustiges. C’est la littérature qui prime? Ouais c’est dommage, ce serait tellement plus cool si c’était la scène electro parigo qui primait tiens. On étudierait les textes de TTC à l’école et on se rencarderait sur comment gérér une boite de nuit en école de commerce avec l’option musique « gérant-DJ » en troisième année. Après, il est vrai, difficile de te donner tort quand tu nous expliques que « les gens ne comprennent rien au pop ». Pour vite remédier à cette aberration, je me propose donc de  contacter Beaubourg et me renseigner pour savoir si tu pourrais pas donner une série de conférences histoire de nous éclairer sur  tout ça hein? Allons, allons, je fais preuve de mauvaise foi…

ENVOYER CET ARTICLE PAR EMAIL ENVOYER CET ARTICLE PAR EMAIL

Tags: ····

15 réponses pour le moment !? ↓

  • 1 milom // jan 29, 2009 at 18:39

    J’adore !
    La partie Julien Clerc / oedipe j’ai sauté ;-)

    Par contre la partie Jean Nipon, c’est bon comme un plat de pates en rentrant bourré de soirée.
    Ahhh les branchouilles parisiens, on les aime, on les déteste… Mais j’avoue que le mec il risque de se faire démonter par 3 gros polonais et il l’aura pas volé ! C’est cool Varsovie !

    Moi je veux plus souvent des coups de gueule Loïc !

  • 2 Marc // jan 29, 2009 at 19:23

    Le reste de l’interview est sympa. Le petit clin d’oeil à Tristan Garcia pour montrer le côté un peu intello, jeunisme, branché, cultivé, surfant entre deux références à Booba, je me reconnais assez dedans.

    C’est pour ça qu’il est énervant, c’est que je me reconnais assez dedans, et j’aime pas les gens comme moi, on se veut différent mais on est toujours ancré dans un cliché. Je suis dans un cliché nipon.

    Ni mauvais.

  • 3 david // jan 30, 2009 at 3:26

    Mais il est fou ce Jean! C’est justement depuis quelques mois que je trouve la ‘nuit parisienne’ de plus en plus désinhibée..
    Faudrait l’inviter a une soirée Ed Banger ce Monsieur Jean

  • 4 Charl' // jan 30, 2009 at 8:26

    carbure trop à la coke lui… j’ai rien compris de ce qu’il a dit :p

  • 5 Eric // jan 30, 2009 at 10:38

    bonjour
    Connaissez vous Pierre Grassou? : un peintre médiocre qui n’a jamais su faire sa place dans un atelier, mais qui commence à force à savoir faire des choses. Il finit par vendre un peu, trouve une famille petit bourgeoise parvenue dont le type, voyant sûrement en Grassou un alter égo, est émerveillé par sa peinture. Grassou finit par avoir une carrière en faisant des portraits de toute la bourgeoisie du coin : il était l’exception, mais tous les gens qui avaient de l’ambition le trouvaient nul. Finalement il va devenir peintre reconnu et exclure tous ceux qui n’ont pas son ambition.
    C’est l’horreur du marché qui installe autant des médiocres que ceux qui sont portés par une vraie recherche, ce petit monde s’affrontant directement à l’institution : pour vivre je dois vendre, à qui vais je vendre ?

  • 6 Loïc H. Rechi // jan 30, 2009 at 10:56

    milom > « c’est bon comme un plat de pates en rentrant bourré de soirée. » ça force le respect des comparaison comme ça =)

    Marc > ouais, je comprends parfaitement ton point de vue. A vrai dire, certaine de ses références sont loin de m’être inconnues. Tu vois par exemple, quand tu regardes son dernier clip « lost in the Music », y’a une forme de second degré qui fait que le mec ne peut pas être foncièrement mauvais. Et puis je ne me pose en pourfendeur de hypeux ayant autorité pour juger. Mais simplement, le passage particulier que j’ai extrait (oui c’est mal d’isoler, je sais, je recours parfois moi-même à ce que je dénonce deux jours avant…), c’est une juste un ramassis de conneries sans nom; et j’imagine parfaitement qu’il est capable de défendre l’inverse de son propos en étant bourré. En fait tu fais preuve d’auto-dérision. Lui, je suis pas sûr qu’il en soit capable.

    david > Mais ces soirées là c’est lui, c’est eux. D’où la connerie du propos. cf. trois lignes plus haut, défense de son propos bourré.

    Charl’ > J’espère que dans le fond, ce soit son excuse =)

    Eric > Effectivement, il est sans doute possible de projeter ce que Balzac moquait à son époque sur la notre. Les moyens, les lieux, les habitudes changent. Les comportements, les sentiments et les ambitions restent les mêmes. On est tous quelquepart une reproduction infidèle et infinie d’un autre.

  • 7 Guig // jan 30, 2009 at 11:02

    Merci Loïc,

    Y’en a marre de ces ignorants qui se permettent d’émettre des jugements sur ce qu’ils croient voir de tel ou tel aspect de tel ou tel endroit. Ca fait 5 ans que je suis sur Paris et donc pratique les « nuit parisiennes », je ne me suis que très rarement ennuyé, voir jamais. Maintenant, c’est sur qu’il faut un peu chercher pour trouver les bons coins mais bon, c un peu la même à Londres ou à Berlin. Mon cher Nipon, sors de tes boites minables et va faire un p’tit tour dans les squatts (mais fait attention, il parait que c’est bourré de polonais !)

  • 8 ema ou la bienveillante // jan 30, 2009 at 11:38

    je vais pas dans les te-boi à ris-pa.
    Varsovie j’y ai passé 2 jours et lafête fut intense.
    là le club il existait pour que tu danses.
    j’ai donc dansé. Et bu.
    Anti-social au social-club, beurk.
    la nuit parisienne est pas pas bien exactement parce qu’elle est bourrée de gens comme ce Nipon machin, dont tu m’apprends l’existence.
    ils ont le même schéma que l’ENA les fêtards français, en gros.
    Distinction, quand tu nous tiens.

  • 9 Eric // jan 30, 2009 at 12:29

    Merci des tes bons points loïc. Pour revenir à ce nipon bien de chez nous, consultons donc la source de tous ces boums boums dans sa tête, ici : http://fr.youtube.com/watch?v=OMrBUxQh3ZA . Nous comprendrons peut être ainsi mieux l’ensemble de ses conjectures et pensées sur la vie dans son ensemble.

  • 10 Loïc H. Rechi // jan 30, 2009 at 13:21

    Guig > Il y a des mondes la nuit qui sont imperméables les uns aux autres.

    ema > Les Enarques de la nuit parisienne. Ce concept est génial. Je suis sérieux. C’est quasiment sociologique.

    Eric > AH nan please, je ne veux pas passer pour le distributeur bons et mauvais points alors que je ne suis qu’un tocard. Mais bien entendu les commentaires de qualité sont toujours appréciable! Là t’es allé nous dégoter la vidéo qui tue, vraiment, mais je ne permettrai pas de moquer parce que passé minuit, je crois que j’en ai déjà fait des belles aussi…

  • 11 Eric // jan 30, 2009 at 18:01

    Qui cherche des poux dans la tête d’un pouilleux chauve trouve des poux!

  • 12 Zell // jan 31, 2009 at 7:16

    2 petites suggestions pour les clips Lo:

    Louise Attaque – La plume
    Pink Floyd – The Wall ou tous les autres d’ailleurs

    C’est qui Jean Nipon ? Y a un jeu de mots dans son nom ou c’est moi qui traine trop avec Dav ?

  • 13 G // jan 31, 2009 at 13:03

    Merci pour la vidéo !

  • 14 Loïc H. Rechi // fév 1, 2009 at 16:24

    Zell > Tu traines trop avec Dav, je ne vois que ça…

    G > U’re welcome!

  • 15 leon citron // mar 12, 2009 at 14:09

    vous êtes pas très finauds les mecs, en meme temps si vous êtes polonais c’est peut être que vous êtes juifs donc vous vous sentez persécutés…(je le suis moi même )
    je m’explique :
    si je vous dis brésil vous pensez à des culs bombés, dorés,à du vert du jaune, soleil plage etc…
    si je dis à quelqu’un pologne il va penser à terne, gris, pauvreté, tristesse, etc…c’est juste une image collective inconsciente.je dis ça alors que je connais la pologne et qu’il y à beaucoup d’endroits hyper hansel et gretel, chaumiere des sept nains, super féeriques genre t’es dans un disney.
    donc voila c’est mon avis après pet qu’il détéste les polonais donc les juifs… nipon SALE FACHO! ahah arretez de délirez les mecs.
    bisous

Ecrire un commentaire

Additional comments powered by BackType