Abstrait ≠ Concret

≠ Une actualité originale. Mais pas seulement…

Abstrait ≠ Concret header image 2

HEDONISME FESTIF ET RECONSTRUCTION NASALE POST ABUS DE COCAINE

février 1st, 2009 · 52 Commentaires · Science

Samedi 14h. Avachi dans mon canapé, une pizza tout juste livrée, dans l’incapacité totale d’accomplir quoi que ce soit requérant la mise en marche de mon cerveau, j’allume mécaniquement le poste et me lance dans une enfilade frénétique d’informations. France 24. Télévision catalane. Puis TVE, la télé publique espagnole. A ce moment précis, l’écran me renvoie un truc dégueulasse à la gueule. Cette meuf n’a plus de nez, juste un pansement au milieu de la face. Cocaïne. Recocaïne. Abus. Nécrose. Plus de nez. Simple comme se mettre une ligne en fait.

Première nouvelle donc, la cocaïne n’est pas une drogue inoffensive. Bien entendu, pas besoin d’être un spécialiste ès addictions droguistiques pour avoir conscience des effets dévastateurs de la coke sur les organismes. Plus méconnus par contre sont les effets à long-terme sur les muqueuses, la cloison nasale ou encore le palais. Et autant vous le dire tout de suite, ça revient un peu à s’envoyer des shoots d’acide citrique dans le zen. Le nez fond, le palais se troue, le corps saigne, saigne, et dix ans plus tard, à force d’abus, de putes et de champagne, tu te retrouves comme un connard avec un trou au milieu du visage en guise de pif.

Si le problème est encore assez sous-estimé en France en raison, premièrement de l’absence totale de chiffres et deuxièmement de la relativement récente incursion de la cocaïne dans le paysage national, l’Espagne elle, commence à faire face à un problème sanitaire sérieux et pour le moins préoccupant. La première chose pour comprendre le drame qui se joue de ce côté-ci des Pyrénées est que l’Espagnol a une propension sérieuse à sa défoncer la tête, dans des proportions qui échappent sans aucun doute à une large partie de la population française. En terme d’alcoolisme, l’Espagnol moyen est plus proche de l’Irlandais ou de l’Anglais que du Français de base. En terme de drogues, ça dépasse tout simplement l’entendement. Je ne reviendrai pas ici sur la facilité à se procurer une large gamme de substances psycho-actives en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire. Par contre, afin de bien saisir l’ampleur du phénomène, il faut savoir que l’Espagne est tout simplement devenue le premier pays au monde en terme de consommation de cocaïne supplantant largement les Etats-Unis. L’implantation dans une impunité quasi-totale de la Camorra, mafia napolitaine, un phénomène largement décrié par Roberto Saviano l’auteur de Gomorra, la libération des moeurs post-franquistes, ce tempérament festif tant apprécié des étrangers, la valeur marchande relativement basse de la drogue ou encore cette fausse impression d’appartenir à une caste spéciale sont autant de raisons qui peuvent expliquer partiellement l’addiction à laquelle l’Espagne s’adonne allègrement.

Toujours est-il que ce qui était jusque là un phénomène urbain devient désormais un phénomène médical. Chaque année, les cliniques de chirurgie plastique de Valence, Barcelone ou Madrid consacrent un nombre croissant de rhinoplasties, interventions destinées à reconstruire des nez endommagés par des années de consommation plus ou moins régulière de cocaïne. Hormis le fait de constater que leurs compatriotes peuvent s’avérer être de sérieux drogués, ces médecins s’étonnent toujours de l’ignorance de nombre de ces cocaïnomanes incapables d’établir le parallèle entre leurs défaillances nasales et leur consommation. Expliqué froidement, le processus destructeur de la cocaïne est pour le moins éloquent. Une fois la drogue sniffée, les tissus nasaux s’endorment et les artères se contractent. La consommation répétée entraine la mort pure et simple des tissus et rongent tranquillement mais sûrement la cloison nasale et les contours de la narine jusqu’à ce que les deux trous ne forment plus qu’un, laissant un orifice béant et uniforme au milieu de la chair. Dans les cas les plus extrêmes, dans un souci d’uniformité sans doute, un trou se créé enfin dans le palais. Le sens du goût disparait complètement et l’acte de se nourrir peut devenir un vrai calvaire, la nourriture déviant de sa trajectoire naturelle pour venir se caler tranquillement dans les voies respiratoires. Plus surprenant aussi, le consommateur occasionnel s’expose lui aussi à des dommages sévères et souvent irréversibles. Il suffit que la drogue soit mal coupée une fois pour se pourrir durablement le nez et les voies respiratoires avec.

La reconstruction nasale est un travail minutieux, artisanal et particulièrement difficile qui demande beaucoup de travail au chirurgien. Le postulat préalable à toute intervention concerne le patient lui-même. Les chirurgiens exigent absolument qu’il soit clean depuis au moins six mois pour que l’opération ait un sens. Inutile de préciser que se remettre à la coke après est une connerie monumentale qui flingue tout le travail en à peine quelques traces. Le cas le plus célèbre en Espagne reste celui d’Andrea García, une femme originaire de Tenerife qui a commencé à se poudrer le nez à l’âge de dix-sept ans et qui a terminé avec une nécrose nasale qui aura entrainé la destruction et disparition totale de l’engin, un trou béant au milieu du palais et l’impossibilité de respirer autrement que par la bouche. Sans parler du drame induit sur le plan social. Essayez donc de trouver un taf avec un trou au milieu de la gueule… Andrea s’est fendue à plusieurs reprises d’interventions télévisées pour raconter son parcours et sensibiliser la jeunesse dorée espagnole qui se dépouille tous les week-ends. Je peux vous dire qu’elle n’est pas belle à voir la Andrea. Ah oui, cette meuf mentionnée au début de l’article, celle avec le pansement, bien entendu c’était elle…

ATTENTION LES PHOTOS CI-DESSOUS NE SONT PAS BELLES A VOIR

Trou dans le palais

Andrea García

Mono trou de nez

Re Mono trou de nez

ENVOYER CET ARTICLE PAR EMAIL ENVOYER CET ARTICLE PAR EMAIL

Tags: ··········

52 réponses pour le moment !? ↓

  • 1 david // fév 1, 2009 at 16:38

    Super post rechi!
    Par contre c’est plutôt le genre de billet qu’il faut poster un vendredi à 16h

  • 2 Guig // fév 1, 2009 at 17:13

    un bon post en effet,
    néanmoins, je trouve que tu y vas un peu fort et me permet quelques critiques :
    lorsque tu dit que ce sont les conséquences du à une consommation plus ou moins régulière de coke, je dirais que c’est une conséquence d’une consommation abusive et régulière. De plus, ce n’est pas un problème sanitaire inconnu en France puisque l’OFDT en a parlé l’année dernière lorsque la coke était au centre de leur préocupations (chaques années, ils font des recherches sur une drogue en particulier, cette année ils se penchent sur les drogues psychédéliques, donc attendez vous à entendre parler un peu partout de MDMA et autres LSD). Il faut également savoir que ce n’est pas un problème propre à la coke, c’est un désagrément du à un mode de consommation à savoir le sniff. Les dégats sont bien plus important chez les consommateurs réguliers de speed qui est bien plus abrasif que la coke.
    Ce qui me dérange un peu en fait, c’est qu’en lisant ton papier, on a l’impression que les consommateurs de cocaïnes vont tous finir avec un mono trou de nose, alors qu’il n’y a qu’à regarder autour de soi pour se rendre compte que la grande majorité des sniffeurs ont bel et bien leurs deux trous de nez.
    Pour finir, il existe des solutions pour éviter ce genre de problème comme se nettoyer le nez avant et après chaque sniff et se graisser de temps en temps les parois nasales avec des huiles essentielles.
    D’autres infos ici –>http://technoplus.org/index.php?option=com_content&task=view&id=50&Itemid=147

  • 3 Charl' // fév 1, 2009 at 18:25

    efficace quand même (surtout les images)… Mais un dimanche soir merde.
    Bon sinon… idem que Guig… à l’excès tout est mauvais… autant la coke que la bouffe par ex.

  • 4 Loïc H. Rechi // fév 1, 2009 at 23:44

    david > Bonjour les sous-entendus.

    Guig > Ok, je dois reconnaitre que j’ai volontairement forcé le trait et fait preuve d’une certaine absence de nuances mais c’était plus dans un souci stylistique qu’autre chose. Après, je dois convenir que des consommateurs de C, j’en connais quelques uns et pas de mono-narine jusque là dans mon entourage. Cela dit, si les trous dans le palais et dans le nez constituent le cas extrême, je ne serais pas aussi optimiste que toi sur l’absence d’effets irréversibles et immédiats dans le cadre d’une consommation ponctuelle. Evidemment, toute posture tenue par un médecin revêt en règle générale un caractère volontairement alarmiste. La vérité est sûrement quelque part entre l’optimisme du drogué ignorant et l’alarmisme du médecin stakhanoviste.

    Charl’ > Ouais je sais bien, mais je suis du genre petit excité qui ne peut s’empêcher de publier ce qu’il vient pondre. Mais oui, d’accord également avec cette sage posture: EXCES = EVIL

  • 5 sashach // fév 2, 2009 at 9:04

    Bonjour!
    Suis-je la seule d’assez mauvaise constitution pour avoir fait la relation abstraite entre la vidéo de Jean Nipon dans les commentaires d’un précédent post et ces diagnostics ORL? Et d’assez mauvaise constitution pour avoir ri seule derrière mon écran en imaginant « mixer » l’énergumène avec un joli mono-nose?
    tssss, tssss…

  • 6 Vinjo // fév 2, 2009 at 10:02

    Putain il est trop dégueu ton billet :) ; j’ai failli poser ma galette au taf en prenant mon petit dej!
    Je suis à 100% d’accord avec David.

  • 7 Eric // fév 2, 2009 at 10:34

    Tous ces trous m’inclinent à penser que ton article manque de déontologie journalistique Loïc, sans savoir ni comment ni pourquoi, surement un des effets induits des effets secondaires de la came des autres, putain c’est de la bonne.

  • 8 Guig // fév 2, 2009 at 10:37

    Loïc> Ce n’est pas de l’optimisme que de dire qu’il n’y a pas d »effets irreversible lors d’une consommation ponctuelle, c’est la vérité. Je tiens ces infos de médecins, d’adictologues et de neurologues spécialisés dans l’usage de drogues rencontrés lors de stages de formations avec Techno +. C’est une asso serieuse, financé par le ministère de la santé qui ne peut se permettre de dispanser des infos eronnés.
    Sache que j’apprécie énormément ton travail et je ne cherche ici qu’a rectifier le tir sur cet article car je suis engagé dans la prévention liée à l’usage de drogues et cela ne fonctionne que si l’on donne des infos objectives.
    Peace :)

  • 9 Loïc H. Rechi // fév 2, 2009 at 11:04

    sashach > L’association n’était pas voulue, mais en effet, elle n’est si incohérente que ça =)

    Vinjo > Ouais c’est un peu dégueu j’en conviens. Next step, faire avaler ça à un magazine français

    Eric > Ouais la déontologie ici, ce n’est que moyennement mon fort.

    Guig > Pas de souci, franchement depuis le début, tes commentaires sur le sujet ont quelque chose de très éclairant et je réécrirais certainement le papier de manière un tantinet différente si je le refaisais ce matin, même si je soutiens toujours que j’ai un peu volontairement forcé le trait. Cela dit, comme je le dis plus haut, je vais voir si je peux refiler le sujet à quelques médias d’ampleur un peu plus large, et si ça passe, c’est évident que je ne manquerai pas de prendre bien plus de pincettes avec ce que j’écrirai, notamment en contactant directement les parties concernées et renseignées.
    Mais merci à toi, c’est en fait tout l’intérêt d’avoir des commentateurs de qualité. =)

  • 10 Mr_Ours // fév 2, 2009 at 18:31

    C’est plutôt classe, il ressemble tous à mikel jakson …

  • 11 Simon // fév 2, 2009 at 18:52

    OK ça fait mal au nez mais tu pourrais quand même garder un point de vue objectif et dire à quel point c’est bon !

  • 12 Loïc H. Rechi // fév 2, 2009 at 19:05

    Mr_Ours > C’est bien le drame…

    Simon > J’ai quand même un beau parterre de guédro en guise de lecteurs. Curieux =)

  • 13 Mai // fév 2, 2009 at 21:45

    Oh c’est sympa, il faudrait parler de Freud à ce moment, qui en découvrant la coke avait trouvé que c’était un magnifique stimulant intellectuel, et prenait ça un peu comme du Magné B6, le conseillant à ses potes, faisant des ordonnances…
    Bon après il a eu le trou dans le palais, la communication bucco-nasale et la prothèse qui va bien pour pas que la nourriture… enfin bref. Il est un peu mort d’un cancer de la bouche quoi.

    Moi je suis plutôt pour ce genre d’article, qui remet un peu en place ceux qui se prennent pour les rois du pétrole en soirées. Il y a une dizaine de jours, en une soirée, 60 cas graves sur Paris à cause d’une coke coupée à l’héro coupée au speed coupé aux amphèt…

    Une amie interne aux urgences voit souvent des mecs débarquer avec crise d’angoisse extrême, quand c’est pas un début d’infarctus, et ce dès la première ligne.

    On fait pas forcément de diabolisation dans le milieu médical, mais les mecs se baladent pas avec de quoi analyser leur drogue en soirée, après c’est eux qui voient « t’inquiète je gère c’est juste de temps en temps »

  • 14 Guig // fév 3, 2009 at 2:55

    Et bé, il déchaine les passions ce mono trou de nez lol

  • 15 Loïc H. Rechi // fév 3, 2009 at 11:43

    Mai > Merci. C’est vrai que ce papier a peut-être l’humble mérite de déplacer un peu les lignes classique du débat. Un mélange entre excès de style et prudence médicale. Mais l’intérêt est surtout dans les différents avis émis en commentaires et entre toi et Guig par exemple, c’est éventuellement là que le lecteur égaré, arrivé par google, qui se pose des questions, sortira disons un peu plus éclairé…

    Guig > T’as vu!

  • 16 dominique // fév 27, 2009 at 16:54

    Quand tu as plus de nez, la coke, faut se la mettre dans le cul. C’est autrement mieux vascularisé et plus résistant.
    C’est par contre moins glamour.

  • 17 Loïc H. Rechi // fév 27, 2009 at 16:57

    dominique > On parle de « Solution Finale » dans le milieu des proctologues…

  • 18 bernard // mar 12, 2009 at 9:45

    moi aussi j’ai un mononez en en plus je suis myope comme une taupe scyzofrene

  • 19 Apostrophe // mar 13, 2009 at 13:18

    J’ai mon déjeuner qui me remonte par les narines. Je découvre depuis quelques jours ce blog, je dois dire que j’aime beaucoup le ton, le cynisme même si le trait est parfois gras. Mention spéciale pour les illustrations. et vive la sncf.

  • 20 CHIRURGIE ESTHETIQUE ET FELLATION SONT-ELLES INCOMPATIBLES? // mar 18, 2009 at 18:21

    [...] – Hédonisme festif et reconstruction nasale post-abus de cocaïne [...]

  • 21 Vanessa ne se plaint pas // mar 24, 2009 at 23:00

    Je te demanderais cordialement de m’éviter ce genre de photos la prochaine fois, tu sais.

  • 22 Entre () // avr 11, 2009 at 6:54

    Tout d’abord un excellent blog, qui devrait se propager trés vite, car de nos jours bocoup de gens, mannequins , politiciens, artistes,écrivains etc mais surtout surtout la jeunesse qui croit etre membre d’une certaine élite en soirée lors d’un sniffage de rail,il y a cette jeunesse des milieu branché mais aussi toute les jeunesse qui devrait etre informé de ce ravage qu’est cette acide: la cocaine,cette drogue a un gros probleme , c’est d’avoir un trop bon aura , une drogue collant parfaitement avec ce que nous demandes la société , c’est à dire d’étre performant , vif,et précis afin de répondre aux éxigences demandées.A 21 j’ai arrété enfin cette connerie mieux vaux tard que jamais, avant qu’il soit trop tard surtout (aprés 4ans de consomation espacée) je le dis l’affirme et le répéte informons davantage la jeunesse inconsciente des dommages parfois irréversible ou trés peu réparable comme la pérforation du palais, le transpercement de la cloison nasale , et la perte du nez lié a la nécrose de celui ci.Le probléme aujourd’hui c’est que trop de groupe , trop de people trop de policiens (Obama a affirmé avoir été consommateur occasionnel rappelons le : un ti snif de temps en temps lorsqu’on avait les moyens, je dis cela dans un but affirmatif je n’est rien contre ce président au contraire il représente l’incarnation des changements dans ce monde) font de la publicité , améne les gens et les jeunes à aimer ce coté Glamour, In , Jet Set.
    La cocaine est l’un des pires poisons , appelons là la reine des illusions car lorsqu’on l’a prend l’on vit un reve ambulant avec ce sentiment de surpuissance d’extralucidité, mais cela ne changera rien à la chose meme si les gens sont informés ils parviendront toujours a tirer un trait aprés par plaisir, alors j’essaye par mon passage assez long , mais j’en sais assez long sur le sujet c’est pour cela aussi , je donnes un certain nombre de conseils ici lors de l’utilisation de cocaine:

    pour contrer un peu l’effet rongicide de la coke mettre de l’eau dans son nez aprés chaque sniff.

    Ne jamais prendre de trop grosse quantité, c’est bete ca ne sert a rien si la coke est bonne suffit d’une petite quantité,en plus elle augmente la pression artérielle, et éléve la possibilité d’ivc, les battements cardiaques donc la chalheur corporelle , et donc les risques d’overdose augmente aussi.

    Boire du vin rouge : c’est le seul qui est utile et qui permet d’éviter un peu je dis bien d’éviter un peu les surdoses .

    Il y a aussi des pilules naturelles ; a base d’aubépine Cardiocalm par exemple ce n’est pas pour faire de la pub , mais cela a marché pour moi aprés 1/2 grammes de pure prise en 20 min.

    Rester Calme avant tout , diminuer les flux d’idée , faire le vie cela permet de ne pas stresser d’etre calme tout en étant défoncé .

    Ne pas boire de boissons trop fraiche ou glacé cela fatigue le corp car il doit utiliser plus d’energie lors de l’ingestion de liquide cold.

    Bien se nourir est important il permet de régénérer les tissus trop détruit , un peu un tout petit peu ,

    Voila quelque petites choses simple mais utile.

    Et n’oubliez pas que lorsque vous sniffez un trait c’est un petit enfant colombien ou bolivien qui travail comme un esclave pour votre petit plaisir, mais il y aussi des gens qui trinque pour vous : crimes etc..

    La coke n’est véritablement que du sang que l’on verse lorsque l’on en prend, mais elle est également un véritable acide oui un acide pour l’etre humain, du point de vue écologique elle déforeste à cause des déchets tel que l’essence etc que l’on deverse sur l faune est en grande partie sur la faune amazonienne qui garantie l’equilibre de la planette concernant la production d’oxygene.

    Enfin bref aprés mon blabla et mon petit commentaire je souhaites a tous une bonne journée et sortez sans coca!

  • 23 Kaos // avr 22, 2009 at 9:28

    Franchement je trouve abusé qu’on ne parle pas de cela en france d’autant plus que cette drogue vient juste d’arriver ils faudrait directement montrer ce genre d’image en France car après on va se retrouver dans un pays qui ne peut pas réagir en conséquence face a ce problème !!

    Et je vais faire tourner directement !!

  • 24 Niko // mai 22, 2009 at 10:01

    Déjà Kaos tu t’étais enfermé dans une cave les 30 dernières années???

    Ensuite… Les critiques sur la forme de l’article, on sait tous que si les journalistes étaient objectifs ça ferait longtemps qu’on se la carrerait tous dans le derch…

    Après t’es plutôt genre blogger ou real-actual-journalist?

    Bref. C’est sympa, il y a de l’info, ça manque juste un peu de couleurs. D’ailleurs c’est chelou j’ai saigné grave du nez à la fin de l’article mais c’était just paske je m’étais gratté un « spot ricard » de la veille.

    Ouf.

  • 25 kikoun // juil 12, 2009 at 21:48

    Salut à tous,
    merci pour ces cas extrêmes. En Suisse (très connue pour cela), cette drogue fait des ravages, c’est une banalité d’en prendre au même stade que de fumer son joint.. On devrait vraiment afficher ces images dans la rue..
    Peuple Suisses : réveillez-vous ! Le pire tout le monde est au courant qui procure quoi et personne ne fait rien..
    Agée de 32 ans, je remercie mes parents et mes profs qui m’ont donné cette peur qui ne fait que j’ai jamais prit cette merde et fière de ne l’avoir pas prise.. J’ai l’impression de rêver.. de toute façon, l’être humain à l’art de se compliquer sa vie.. et de s’auto-détruire.. c’est bien connu.
    A tout ceux qui sniffe : Allez ! sniffez bande de loozer !!!

  • 26 georgia // juil 23, 2009 at 20:35

    lolllllllllll!

  • 27 Guig // août 6, 2009 at 12:20

    oué, carrément d’accord, puis je trouve ça tellement ouvert d’esprit de juger les gens d’après une pratique festive… allez, à moi :
    A tout ceux qui font du vélo : Allez ! Pédalez bande de looser !!!

  • 28 gerald // août 8, 2009 at 9:51

    Voilà un commentaire typique de l’inconscient consommateur … « festif « ( sic ). C’est assez drôle de comparer les cocaïnomanes aux cyclistes : ils ont, remarquez, beaucoup de point communs… il m’est assez facilement facile de ne pas trancher quant à la question des drogues dites dures : J’ai perdu un ami moyennement « festif » lors d’une soirée saupoudrée…quand on consomme une substance dont le processus de production ( et oui ca doit bien venir de quelque part ce que tu te fous dans le nez, et pas juste du blazer de marque de ton pote qui est trop « cooooooool » ) n’est pas maîtrisé, il est fréquent d’arriver à de tels éventualités. Je n’ai aucun grief contre les gens qui ont décidé de se défoncer à coup de composé chimiques incompatibles à notre organisme, mais par pitié, rendez vous malades en silence et ne faites pas l’apologie de la cocaïne sur le net : peut être vous sentez vous le spirituel du monde ( sans doute l’effet d’une prise ) en écrivant cela, mais … bah. Pourquoi perdre son temps en conjectures éducatives : vous verrez les effets de votre consommation à court ou moyen terme, qu’elle soit épisodique ou pas…espérons que vous vous en rendrez compte assez tôt…et…bonne vie.

  • 29 Guig // août 8, 2009 at 17:34

    Encore raté, je ne consomme pas, je travaille avec des usagers et ce ne sont pas des sous-hommes inconscient irresponsable. Bizarrement, je les trouves mêmes vachement plus humains que certaines de ces personnes commentant ici un sujet qui les dépassent et se permettant de porter des jugements de valeurs. Mais pour qui vous prenez-vous ?

  • 30 Got // jan 28, 2010 at 16:41

    Yo tu veux les tofs de mes verrues normalement plantaires que je me suis tapé ds la gorge????
    Ca ferait bien non?
    Biz mon pote,
    COCOCOCOCOCOCOCAINE….

  • 31 Got // jan 28, 2010 at 16:51

    Ils sont beaux ts avec les commentaires rasoirs,pathetiques,tu sais ce que je veux dire.
    Aucune apologie dans mon cas juste que le coke ou la came tant que t’es pas dedans tu connais pas LA VRAIE VIE DU CAMé de base,celui qui ne vit que pour sa drogue,sa femme,
    Propos reducteurs pour certains,réalistes pour d’autres…
    Allez je m’énérve plus,promis,mais juste que:QUAND ON CONNAIT PAS ON PARLE PAS.
    PS:La drogue c’est mal voyyyyez.

  • 32 Got // jan 28, 2010 at 16:55

    Et juste au sujet de TECHNO+ et ben c’est eux qui raméne la meilleure glinge sur les Tekos.
    Merci encore.

  • 33 joman // fév 20, 2010 at 15:15

    SECOURS VERT

    LA CULTURE DE LA FEUILLE DE COCA

    http://cannabissansfrontieres.org/secours-vert-la-culture-de-la,119.html

  • 34 sam76 // mar 20, 2010 at 19:38

    comment peut on se permetre de juger des personnes quelle quelle soit, certaine personne se détruise serte mais d autre par le jugement ou leur propos détruise encore plus,sam

  • 35 chouchette // avr 3, 2010 at 19:26

    moi j ai besoin d aide, ca fait 1 ans que j ai arreter. jJ ai 1 trou and ma cloison nasal des croute tt les jours et franchement j en nai marre!
    Je sais pas quoi faire pour reboucher ce trou. Quelqu un peux m aider?????

  • 36 joman // avr 3, 2010 at 20:34

    l’argile fait des miracles, une amie l’a utilisée à la place d’une greffe de peau après une grave brûlure, aujourd’hui même pas une cicatrice… Tu dois trouver quelqu’un qui te guide dans ce genre de soin, c’est une piste sérieuse.

  • 37 joman // avr 3, 2010 at 21:57

    tu devrais trouver quelqu’un qui connait bien l’usage de l’argile, qui fait des miracles… Une amie a refusé une greffe de la peau pour une grave brûlure à la main, s’est soignée à l’argile, en 3 semaines plus une trace, pas de cicatrice. Trop méconnu je pense…

  • 38 Kent @ guig // mai 16, 2010 at 17:53

    Hey, moi jsuis pas d’accord, le speed c’est BEAUCOUP moins corrosif que la coco!!!! J’ai été consommateur moi même… La coco c’est très mauvais à sniffé… et puis de toute manière j’aime pas ça!

  • 39 Anthanagore // juil 17, 2010 at 3:25

    Les jeunes élitistes faut les laisser se bousiller le nez, ils finiront ptêt par comprendre un jour à quel point ils sont cons. Ca leur fera les pieds..de nez

  • 40 Zoziau // nov 23, 2010 at 9:27

    N’empêche, à côté de moi dort sur le canapé une personne qui m’est proche, qui a tenté quelques fois la cocaïne, pas très souvent, pour rester réveillée lors des soirées où « les grands » tenaient le coup malgré l’alcool… Après quelques mois, pas de prises régulières pourtant, elle a déjà perdu le sens de l’odorat, ce qui lui permet de rester avec des sdf qui puent des pieds et du reste sans souffrir, mais pour la table, c’est bel et bien foutu ou quasi…

    Et je ne parle pas des suites de l’addiction…

  • 41 BrainiaC // déc 6, 2010 at 12:30

    Anthanagore, j’espère que toi tu snife pas comme sa yaura plus de sensation quand quelqu’un va te foutre sont poind dans la gueule. Pti pd

  • 42 Kokeilut » Blog Archive » Liens Fous #2 : Abstrait-Concret // fév 2, 2011 at 17:38

    [...] mais pas du genre Plantu avec de jolis dessins sur Mahomet, non, un style acide comme avec des trous de nez défoncés par la cocaïne. Ce style acerbe et tranchant vient peut-être du fait que l’auteur ne ressort pas des [...]

  • 43 kaya // avr 6, 2011 at 14:28

    c’est sur on en parle pas en france mais ça existe!ma petite soeur a un trou dans le palet suite à une consommation de cocaine espagnole.elle a du supporté lé réactions réac de quelques ORL qui de toute façon n’avaient jamais vu ça et ne savais pas quoi faire a part la mettre plus mal a l’aise qu’elle ne l’était déjà genre on récolte ce que l’on sème.bien sur que personne ne lui a mis un flingue sur la tempe pour qu’elle en prenne,mais bon voila on était tous jeunes et carrément mal informer on voulait s’amuser et je peux vous dire qu’on y aurait réfléchi à 2 fois si on avait vu ces photos.après avoir été trimballé de ville en ville pour trouver un bon chirurgien capable de réparer ça.l’opération est programmée pour fin mai;le chirurgien l’a prévenu que c’était une des opérations les plus douloureuses qui soit suivi de 2 mois sans parler manger et mème boire ce fera au prix d’énormes souffrances elle doit s’attendre à perdre une petite dizaine de kilos et comme elle n’a jamais était bien épaisse on est là en mode gavage et engraissement.son erreur de jeunesse elle la paye au prix fort…tout ça pour dire que la cocaine l’héroine c’est du poison tu crois ètre bien mais c’est qu’une illusion de la poudre aux yeux un cache-misère n’en prenaient jamais!rester à l’herbe pour vous détendre y’a rien de mieux.et pour tous les cons de plus haut qui dénigre les toxicos sans rien connaitre à leurs vies ou mème sans jamais en avoir pris de leurs vies j’ai juste envie de vous dire que je vous emmerde je prends mème pas la peine d’essayer de vous faire changer d’avis perte de temps les cons ça change pas d’avis trop sur d’avoir la vérité absolue.fuck à vous

  • 44 bilouk // avr 23, 2011 at 5:02

    Un peut de réalisme autour de la coke ça fait du bien ,

    Car en effet les gamins d’aujourd’hui prenne cette drogue pour de l’herbe ( drogue qui n’a pas non plus que des qualités , une drogues est une drogue, dpice ou dur ca n’existe pas …) !!!

    j’ai entendu des jeunes punk ( rien avoir avec des jet seteur) de 18ans hurler au scandale en entendant que la cocaine étais une drogues dure , et essayer de me faire la morale en m’opposant des arguments complètement stupide argant que la dépendance physique n’existai pas que seul la dépendance psychologique étais réelle et qu’il n’y avais aucun syndrome de sevrage, de manques :) J’ai essayé de leur expliquer mais me suis cassé les dents, pourtant je suis un ancien consomateur politoxico mais je pense que cela n’a rien avoir en effet a leur ages il n’accepte de croire que ce qu’il voit et sont persoider de l’existances d’un complot étatique pour a peut pré tout ^^
    Le problèmes est que les jeunes d’aujourd’hui, bien qu’il ai accès a une foule d’information sur le net ne retienne tout naturellement que ce qui les arrangent du fait de la forme des information disponible , les une diabolisant les autre prosélyte, meme les info de safe consommation sont toujours plus ou moins dirigée .

    Le seul moyen a mon avis et de les faire réflchir , je pense que si le gouvernement voulais bien faire de la réelle prévention informative et non de la diabolisation a la  » ne prends pas les bonbons d’un étranger » les jeunes comprendrais bien mieux le messages . Et pourrait entamer une réfléxion.

    Expliquer au enfants que s’il compte prendre une drogues quelquonque ils faut s’informer et peut etre meme les informer a l’école sous la forme de cours

    J’imagine un programme comme suit , s’informer
    1) sur les modes de consommations les plus sur
    2) l’environnement sure nécessaire ,
    3) les moyen de connaitre la qualité des produits , et les quantité conseillée pour une première ou une 100eme prise
    4) les effets associés

    Si on arrive a leur faire entré dans le crane ce genre de méthodologie ( ici plus que basique), qu’on leurs apprends les bonnes manières d’aborder une drogues comme d’aborder le sex ou de conduire ( car ce syteme peut s’adapter a toute pratique a risque) , qqu’on les responsabilise, qu’on leurs donne les moyen de calculer les risques qu’ils prennent et il obtiendrons le même résultat que celui qu’on leurs imposent aujourd’hui mais ce résultat sera le leurs et ils feront alors leurs choix en prenant réellement en comptes les risque plutôt qu’en les ignorant par pure méfiance ou défiance de l’autorité ;) Et je suis sur qu’un bon nombres choisiront s’ils ne refuses pas les drogues en bloque au moins le moyen de ne pas tomber dans la toxicomanie dépendante et destructive

    Voila j’ajouterais pour revenir au sujet de la cocaine que j’ai quitté presque instantanément ^^ que ca consommation en shoot ou sous forme de crack (free base) est encore pire et plus dévastatrice pour le corps que le sniff, et que, sous certain angles, elle est bien pire que la dépendance a l’héroïne , Mes amis les plus mort vivant ou en surcis ne sont pas des héroïnomane , mais de cocaïnomanes , les plus fou , les plus dangereux , les plus loque humaine s’ils on encore quelques chose d’humain. j’en ai vu manger leurs propre déjection parceque il ne trouvais plus le pochon qu’il avais planquer dans leur anus fouiller a l’intérieur et lécher les boule dure pour vérifié si c’étais un parachute en plastique ou autre chose puis s’injecter la C avec de l’eau trouvée dans une flaque non loin les doigt entre plein de caca , Chose horrible que je n’ai jamais vu chez l’héroïnomane qui souvent ne ce remarque même pas, j’en connais qui prenne de l’héroine depuis 20 ans et qui sont chef d’entreprise , fortuné et que personne ou presque ne soupconne d’avoir meme fumer un seul joint ;)

  • 45 jessy // mai 19, 2011 at 14:44

    moi je vien davoir 17, sa fais bientot 3ans que jen prend..
    Je nai jaimais eu de depandance phisique, seulmant de grosse redessante. Je pense etre acro psychiquement..
    Jaimrais bien ne plus y toucher mais je nariv pas sachant que jen et sous les yeux 24 sur 24 jessais den prendre le plus raremant possible, avant jen prenais seulmant une fois par semaine mais depuis peu je ne tien pas deux jours..
    Sela fais t’il de moi un toxico ?
    Ne ressantant pas de depandance phisique..
    Jaimrais ne plus y toucher mais faudrais deja que je nen possede plus cher moi..
    C pourtant mon seul moyen de revenu sachant que jabite seul..
    Quellequ’un pourais me conseiller..
    Et si c pour critique ou cher pas quoi c pas la peine..
    Jmen veux deja assez dans etre arriver a se stade.

  • 46 Doctissimo // mai 19, 2011 at 18:31

    Oui, tu es toxicomane.
    Balance tout dans les chiottes, rince-toi la tête avec la chasse d’eau.
    Fume de l’herbe.

  • 47 Un passant // juil 27, 2011 at 22:45

    Très bon article. J’ai découvert ce blog depuis peu, et ça fait plaisir d’en voir un aussi pertinent et bien écrit. =)

    Mais à voir les commentaires de certains, limite à dire que les camés sont responsables, ça fait peur. Bien sûr, ils sont tellement responsables qu’ils ont pris leur premier rail en sachant pertinemment que c’était dangereux…
    C’est vrai, qui est le méchant monde pour les juger ? Méchant monde qui paye d’ailleurs généreusement les cures de désintox’ qui leurs sont offertes donc qui peut avoir son mot à dire quelque part non ?

    Et puis l’argument « parlez pas si vous savez pas » lol quoi, on tombe carrément dans le sophisme primaire. Faut déjà avoir sniffé pour l’ouvrir ? Et faut avoir violé des gosses pour juger un pédophile, selon le même raisonnement…?

  • 48 stéphanie // jan 16, 2012 at 12:16

    salut j’aimerais vraiment savoir kel traitement je peux demander a mon doc ,car a part sa pommade rien me soulage ,c’est atroce j’ai tellement mal au nez ça fait des coups aiguilles en permanence ,mal de tête ,suite a des années de consommations de sniff d’héroïne,je m’en suis sortis avec un traitement méthadone , j’ai 1 trou dans mon nez,ORL n’a pas pu me soulagé si vous avez des réponses a mes questions merci de tout coeur

  • 49 joman // jan 16, 2012 at 14:30

    l’argile en cataplasme, tu dois te renseigner là dessus, j’en parle dans des commentaires plus haut, c’est hallucinant les résultats qu’on peut avoir

  • 50 toxmaniac // jan 18, 2012 at 18:18

    voila je suis une tox en fin de parcours (55 ans). l’alcool m’a ruiné irréversible une partie du foie, l’héro en shoot m’a assassiné les veines, 40 ans de pétard m’ont couté de perdre les 2/3 de ma capacité respiratoire, et maintenant je commence à beaucoup saigner du nez. Toute une vie de combat contre ma maladie pour tenir chq fois 1 an ou 2 puis transférer sur un autre produit. Voila pour les consommateurs débutants : bien sûr il y a des veinards qui peuvent consommer pour voir puis laisser tomber. Et puis il y a les autres, qui ne peuvent pas avoir une vie normale sans utiliser une « béquille », un truc qui fait chaud dans le bide, qui remplit et va rapidement servir de bouclier contre les émotions, contre le stress de la vie réelle, et de récompense à toute difficulté traversée. Là c’est là que je suis et ça craint. On a tous à la base une mauvaise histoire de manque d’amour dans la petite enfance qui fait qu’après on grandit de travers et on remplit ce manque avec les produits, peu importe cachetons, fume, sniff, de toutes façons ils finissent tous par t’avoir à la fin. Comprendre pourquoi on est comme ça ça sert à rien (essayé psy bien sûr). Quand je pense à tous les voyages, sorties, belles fringues que j’aurais pu avoir à la place et ben non, c’est la misère et les dommages sur la santé jusqu’à ce que tu arrives à changer ton mode de vie et de penser. Alors déjà ça prend des années, et moi j’y arrive toujours pas. Vu mon grand âge je me permets un « chouf » : le bouddhisme, les écrits du dalai lama ça m’aide beaucoup ça calme un peu l’angoisse et ça aide de se sentir de nouveau faire partie de qq chose (en l’occurrence le grand mouvement de la nature, des planètes, on est tout petit là dedans et pourtant unique… bref pardon si je vous ai gavés, sur ce faut que j’aille me moucher

  • 51 TwistedCat // août 18, 2012 at 11:08

    L’alcool est en vente libre et sa distribution est parfaitement contrôlée. Et la prévention à ce sujet est quasi omniprésente.
    Mais ça ne l’empêche pas pour autant de tuer nos jeunes, de faire des trous dans le bide de nos pochtrons, de détruire des familles, des carrières, d’engendrer la violence, de transformer Quelqu’un en Personne et personne en plus rien …..

    Ça va bien le blabla des moralistes soit-disant exemplaires tout ça parce qu’il payent la TVA sur leurs petits plaisirs personnels.

    Le danger est partout.

    Très bon article sinon dans le genre.

  • 52 Minimal // juin 30, 2013 at 0:35

    Ça fait du bien de voir des commentaires avisés… Je trouve l article dur et orienté mais finalement c est pas plus mal. j y touchais étant jeune, un break de plusieurs années et depuis que j habite en Espagne c est réparti et ce devient vraiment inquiétant… Prise en cachette, honte de le dire au pote qui pourtant en prennent tous, je ne serai pas surpris qu on soit plusieurs dans le même cas! Au début c était certains week-end end puis tous les week endos et désormais presque tous les jours… J ai un très bon boulot et je me suis surpris àn prendre au bureau… Je ne sens pas de dépendance physique mais putain que c est dur d arrêter!
    En conclusion je trouve que c est bien de dramatiser, quand on en parle autant dégoûter les gens des le départ…

Ecrire un commentaire

Additional comments powered by BackType